JEAN-MICHEL VEILLON
Flûtes traversières en bois

Vous pouvez télécharger des photos dans la rubrique Parcours en Photos


Jean-Michel VEILLON est un musicien natif de FREHEL (Côtes d’Armor) résidant aujourd’hui dans le Trégor, près de Lannion. Danseur puis sonneur de bombarde depuis l’âge de onze ans, il a peu à peu délaissé cet instrument au profit de la flûte traversière en bois (modèle inspiré de la flûte traversière baroque). Au fil des années, il a élaboré un type de jeu à la fois très «flûtistique» et très proche de la tradition chantée ou sonnée en Bretagne. Son style parfaitement identifiable est aujourd’hui reconnu en Bretagne autant qu’en Irlande. De formation autodidacte, il puise son répertoire dans la tradition bretonne et gaëlique en général, mais il s’inspire également des traditions de flûtes orientales (Turquie, Iran, Inde,Chine…).

Jean-Michel a joué dans plusieurs formations : KORNOG, DEN, BARZAZ, PENNOU SKOULM, ALAIN GENTY, JACQUES PELLEN & CELTIC PROCESSION, DUO VEILLON-RIOU, FLUTES 4, TOUD 'SAMES, etc… et a effectué avec ces groupes de nombreuses tournées tant en Bretagne qu’en France et à l’étranger (Europe et USA).
Son travail d’adaptation de la flûte au répertoire breton a fait école puisqu’au fil des nombreux stages qu’il anime depuis quinze ans, le nombre des flûtistes bretons augmente régulièrement, et il est désormais très courant d’entendre cet instrument au sein des formations bretonnes.

Extraits de presse

« Avec un son prodigieux cueilli à la perfection par Jacky Molard, Jean-Michel Veillon propose un album - Er Pasker (Coop Breizh) - dont la beauté et la poésie, la qualité d’âme pour tout dire, feront date. »
J-L G – Le Télégramme de Brest
(Juin 1999)

« Jean-Michel Veillon, homme de cœur, a un style qui fait école. Sa recherche est permanente et pertinente. Bref, un superbe album - Er Pasker – à mettre entre toutes les oreilles. »
P. Letenneur – L’Hebdomadaire d’Armor
( Juillet 1999)

« Er Pasker est un Cd où éclate la maturité de J-M Veillon. Son jeu est parfait, chaleureux, évident et tranquille (…) On sort de ce disque emballé, emporté par les embruns avec une impression d’équilibre et d’immense musicalité »
E. B – Répertoire
(Septembre 1999)
« Des airs à danser portés par une belle dynamique rythmique (…), des airs lents qui offrent des voies de dégagement pour les rêveurs, les flâneurs et les amoureux (…). J-M Veillon parle toujours de quelque part, d’une Bretagne contemporaine qui n’a rien cédé de ses mystères. »
Frank Bergerot – Revue du CD " Er Pasker" dans Le Monde de la Musique
(Octobre 1999)
« A la fin des années 70, J-M Veillon a été le précurseur en Bretagne de la flûte traversière en bois chère aux musiciens traditionnels irlandais (…). Le costarmoricain s’est imposé comme LA référence à cet instrument (…). Son esprit d’ouverture l’a également conduit à nourrir des échanges avec des jazzmen et des créateurs de musique contemporaine. »
Bretagne Magazine
(Décembre 1999)