JEAN-MICHEL VEILLON
Flûtes traversières en bois

Retour Groupes - Retour FLUTES4

Jean-Luc THOMAS
Flûtes traversières en bois



« La flûte de Jean-Luc Thomas déroulait son chant de liberté,...un souffle de mélodie capable d’emmener tout un orchestre… » .
L ’Echo de L’Armor et L’Argoat 10 Août 2000.

« ... Jean-Luc Thomas joue avec virtuosité et sensibilité... »
Le Télégramme 29/08/99


C’est en 1989 que Jean-Luc découvre la flûte traversière en ébène. Flûtiste autodidacte, il fit partie de la première génération de flûtiste à intégrer cet instrument dans les groupes de festoù-noz (musique à danser). Par de nombreux voyages en Irlande et la pratique en Bretagne il acquiert un solide bagage technique et développe son propre style de jeu. Il aime faire se rencontrer la musique avec les peuples et les arts. Il évolue aujourd’hui à travers de riches expériences musicales avec des musiciens et des chanteurs bretons, maliens, brésiliens et arabes, des musiciens traditionnels, classiques ou issus du jazz.

Jean-Luc est également reconnu pour ses qualités de pédagogue et anime régulièrement des stages en Bretagne et à l’étranger.

Jean-Luc Thomas a joué dans de nombreuses formations : PELLGOMZ, DIBENN, HASTAN, en duo avec David « HOPI» HOPKINS. Il a participé aux créations Polop-Polop avec le groupe MEZUES, NAMOU (avec des musiciens du Mali), TERRA MUSICAL (en compagnie de musiciens de Saõ Paulo). Egalement compositeur, Jean-Luc a composé la musique de « Réflections » court métrage de Didier Quentin, « E Lec’h all » de Florent Dié

Il joue en ce moment avec KEJ, JADAWEL, ILU, Yvon RIOU & Marie-Laure
LE DUC, et la compagnie de contes « An Aouravalenn ».


Discographie

-KENSTROLL : « Musiques vivantes dans les bars » avec le groupe PELLGOMZ.
-BRO DREGER VII : « Flûte traversière en Trégor ».
-DIBENN : « Dibenn » (AN NAER 101) grand Prix Coop Breizh 97, prix FRANCE 3 ‘Du mañ du se’, sélection des meilleurs disques de l’année du journal LIBERATION.
-BRO DREGER IX : « Fest-Noz en Trégor ».
-HASTAÑ : Hastañ (AN NAER 201).
-BRO DREGER XII : Daou ha Daou.
-KEJ : Kej (AN NAER 502)
-BERNEZ TANGI : « Eured an Diaoul » (An Naer 501)