JEAN-MICHEL VEILLON
Flûtes traversières en bois

Retour groupes

Kornog

En 1980, Jamie MC MENEMY (ex-chanteur et joueur de bouzouki du célèbre groupe Ecossais BATTLEFIELD BAND) rencontrait le violoniste Christian LEMAITRE et Le guitariste Soïg SIBERIL. Sous le nom KORNOG (« Ouest » en langue bretonne), ce trio se fit rapidement connaître et apprécier partout en Bretagne, avant de devenir un quatuor avec l’arrivée du flûtiste costarmoricain Jean-Michel VEILLON.


Dès lors, le son KORNOG sera caractéristique : unissons très dynamiques (et totalement inédits en musique bretonne) du violon et de la flûte, encadrés par un impressionnant entrelacs harmonique et rythmique « tricoté » par le bouzouki et la guitare, le tout réhaussé par les inimitables histoires de Jamie et ses arrangements uniques de ballades écossaises. Contrairement à la majorité des groupes bretons des années 80, KORNOG décidera de ne pas jouer en fest-noz et c’est exclusivement en concert que le groupe sillonnera d’abord la France puis toute l’Europe de l’ouest. Leur première Tournée aux USA étonne et enthousiasme le public nord-américain au point d’occasionner un enregistrement « live » à Minneapolis (« Première »). Trois tournées aux USA suivront ainsi qu’un troisième CD (« Ar Seizh Awel ») mais le décalage entre ces activités et l’absence d’un management efficace en Bretagne deviendront difficiles à supporter. Soïg SIBERIL quitte le groupe En 1986, remplacé par Gilles LE BIGOT (actuel guitariste du groupe SKOLVAN).

Un quatrième CD (KORNOG IV) est enregistré, mais après une tournée en Yougoslavie-Grèce-Italie et quelques concerts avec les CHIEFTAINS en Bretagne, le groupe se sépare. JM VEILLON et Gilles LE BIGOT fondent BARZAZ, Christian LEMAITRE rejoint le groupe STORVAN, puis effectue plusieurs tournées au sein du CELTIC FIDDLE FESTIVAL (avec K. BURKE et J. CUNNINGHAM).
Jamie MC MENEMY range son bouzouki au grenier… Pas pour longtemps puisqu’il réapparait avec brio dans plusieurs enregistrements dès 1993 : « E Koad Nizan » (JM VEILLON solo), « Swing & Tears » (SKOLVAN), « La Ballade du Nord Ouest » (GERARD DELAHAYE), etc… et avec les groupes TAXl MAUVE et ORION.


Enfin en 1999, suite aux demandes répétées de H. FREEMAN (agent du groupe aux USA), KORNOG se reforme, avec cette fois l’excellent guitariste (également chanteur et flûtiste) Nicolas QUEMENER, déjà entendu avec le groupe irlandais ARCADY ou SKEDUZ en Bretagne.
Après une tournée de 5 semaines aux USA à l’automne 2000, KORNOG sort deux cds :
Une réédition en CD d’un vinyle enregistré juste avant la séparation du groupe en 1997 (KORNOG IV), et un tout nouveau CD au répertoire inédit : « KORONG ».

"KORONG" (Keltia Musique)

"La preuve en est maintenant faite, on peut renaître de ses cendres et revenir d'un passé lointain sans sombrer dans le revivalisme déplacé ou l'interprétation sonore d'un album souvenir fleurant la naphtaline.
C'est un nouveau départ pour ce groupe qui, après avoir marqué les années 80, défie ce début de siècle. Personnellement, je les donne gagnants tant cet album procure un plaisir intense.
Remis sur les rails du studio et de la scène sous l'impulsion salutaire du trio Veillon-Lemaître-MCMenemy vite rejoint par Nicolas Quemener, le groupe Kornog se lance dans une nouvelle aventure qui commence de la plus belle manière. Cet album est un régal pour tous les amateurs de musiques folk et traditionnelles. Ecosse et Bretagne sont les deux axes principaux sur lesquels se tisse le répertoire du groupe, qui réussit à mêler airs traditionnels et compositions sans jamais faire vaciller la cohérence d'ensemble. Parties instrumentales ou chantées, mélodies, danses, voilà un rare exemple de galette complète parfaitement homogène, qui se savoure avec le seul regret de devoir se lever pour appuyer à nouveau sur la touche play de la platine."
Hugo ARIBART (Musique Bretonne n°165 - Mars-Avril 2001)