JEAN-MICHEL VEILLON
Flûtes traversières en bois

Retour Groupes

TOUD 'SAMES

Lors JOUIN : chant
Jean-Michel VEILLON : flûtes traversières en bois
Alain GENTY : basse
Dominique MOLARD : percussions
David "Hopi" HOPKINS : percussions

Du fond du silence, un chant s'élève, gestuel, déclamé et jubilatoire : celui de Lors JOUIN...
L'appel est lancé… Et aussitôt lui répond la flûte traversière au jeu coloré de Jean-Michel VEILLON.
Le souffle grandit, et comme pour les relier à la terre, la basse d'Alain GENTY tour à tour souterraine, hypnotique et carillonnante les rejoint.
Puis résonnent les martèlements féroces, les boucles obstinées des peaux frappées ou effleurées : Hopi HOPKINS et Dom inique MOLARD sont entrés dans le cercle.
Portés par une respiration commune, empreinte de sauvagerie, d'envolées individuelles et d'échanges spontanés, le groupe TOUD SAMES ouvre alors à chacun l'espace de tous les possibles. Des échos lointains dont ils se nourrissent, émergera l'unique de cet instant : l'éphémère, le silence…

Toud omp ganet 'n eur ganañ. Lors 'n eus ket dihanet d'ober nañ. A-greiz toud teu Jean-Michel da ziskanañ. A-benn-neuhe 'n eus kroget da soniñ Alain dija. Eñ a zon don. An daou tabouliner a zired d'o zikour. Unan anehe staget mad deus an douar hag an hini all ' selled deus an neñv.
Da belec'h vioc'h kaset gante. Den 'bet ' oar, met ahe 'maint war an dachenn hag 'maoc'h gante ive. Toud 'sames !

EXTRAITS DE PRESSE



Toud 'Sames à Saint-Brieuc: Jean-Michel Veillon évoque la création du groupe.
- Jean-Michel Veillon, quelle est l'histoire de Toud 'Sames ?
"Le groupe s'est constitué lors du festival Taol Kurun, organisé par le comité de soutien à Diwan de Quimperlé, qui demande chaque année à un musicien ou un chanteur de s'entourer de façon inhabituelle pour l'occasion. J'ai voulu créer quelque chose autour de la flûte : or je suis particulièrement intéressé par les rapports chant-flûte. C'est Lors Jouin qui a trouvé le nom Toud 'Sames ("Tous ensemble" en langue bretonne).
Cet été nous avons joué au festival Sea Songs de l'île de Rhodes, en Grèce, où nous avons rencontré des musiciens grecs, crétois, bulgares, suédois et tunisiens…Occasionnel au départ, notre groupe dure puisqu'on nous redemande ! (…)"
OUEST FRANCE Dimanche (14/10/01)


Toud 'Sames ou l'inédite communion de cinq talents bretons
Toud 'Sames en répétition avant le concert de la Passerelle à St-Brieuc
(…) Ce qu'ils ont, c'est du talent, une farouche envie de créer et d'inventer de nouvelles harmonies (…) Ce qu'ils ont aussi, c'est une jubilation communicative, une vraie faculté de donner envie d'écouter ce qu'ils font. En laissant libre cours à l'inspiration individuelle et aux improvisations maîtrisées, Toud 'Sames ne cesse de réinventer, servi par l'humour tout aussi maîtrisé de Lors Jouin, chanteur et conteur (…) Mélodies profondes voire austères alternent avec des créations plus légères (…)
Avouez que la formation est belle, née de la communion d'indéniables talents individuels, reconnus par leurs pairs (…) Deux percussionnistes "un de terre, l'autre d'air", une basse tantôt soliste, tantôt accompagnatrice, une voix qui se pose sur la flûte traversière pour un mix détonnant : y a pas à dire, c'est pas courant effectivement, et carrément novateur en musique bretonne. (…) Aujourd'hui le groupe n'a plus qu'à tracer sa route. Avec entre temps, très certainement, la naissance du premier album. Obligé ! Maintenant que c'est lancé, faut y aller les gars !
LE TELEGRAMME Saint-Brieuc (18/10/01)


A l'écoute de la Bretagne sauvage
Le groupe Toud 'Sames s'est récemment constitué autour du flûtiste Jean-Michel Veillon. Jeudi dernier ils se sont produits à la Passerelle à Saint-Brieuc. Leur succès laisse espérer un disque et beaucoup d'autres concerts.
Lors Jouin collecte depuis vingt ans des chansons à travers la Bretagne. Comédien autant que chanteur, il raconte et chante des histoires de boisson, de marins, de déserteurs. Alors, le vin ne se compte plus en bouteilles mais en cordes et les marins mangent leur capitaine... Moralité : il vaut mieux être écrivain. Justement, Lors Jouin est aussi parolier (...) Il émeut la salle avec une composition écrite pour un ami "parti"… Surtout, il ne se prend pas au sérieux. L'humour jovial rend le spectacle "léger, burlesque, interactif" comme il le souhaite. Complices, les spectateurs continuent à fredonner avec lui une dernière chanson, tandis que les musiciens, un à un, quittent la scène à pas de loup.
Les percussions rythment les chants et les airs (…), suggérant à nos oreilles des paysages marins déchaînés. Face à face, restés seuls les deux percussionnistes Dom Molard et Hopi Hopkins se lancent dans une lutte sauvage, s'affrontent avec frénésie et hypnotisent le spectateur (…) Les mélodies enivrantes de la flûte enchantée de Jean-Michel Veillon dialoguent avec d'étranges instruments (…) Le cœur des spectateurs bat au rythme des tambours et vibre aux notes de la basse fretless d'Alain Genty. Toud 'Sames aménage des espaces de liberté à la musique bretonne (…) "Aménager le silence, explique Lors Jouin, être à l'écoute, c'est être libre, pouvoir s'évader par la force de la musique". En effet, dans de frénétiques chevauchées mélodiques, Toud 'Sames a emporté le spectateur vers des contrées qu'il n'imaginait pas.
OUEST FRANCE (22/10/01) Concert devant 600 personnes au théâtre de Cornouaille vendredi



TOUD 'SAMES : traditionnel surréaliste
Toud 'Sames, nouveau groupe de la scène bretonne, réussit l'exploit de faire du neuf avec du "trad", tout simplement parce que chacun des membres qui le compose a su atteindre un niveau tel que, tout en jouant collectif, il se permet d'y ajouter une touche d'expression personnelle.Vendredi soir, au théâtre de Cornouaille, le groupe était à la fois émouvant et drôle.
Jean-Michel Veillon (flûtes), Alain Genty (basse) et Hopi Hopkins (percussions) formaient la base de Barzaz, formation remarquable à la trop courte durée de vie (en compagnie de Yann-Fañch Kemener et Gilles le Bigot). Avec Dominique Molard, autre formidable percussionniste, ils sont le socle de Toud'Sames (Tous ensemble), rassemblement au départ ponctuel créé à l'occasion du festival Taol Kurun à Quimperlé, et qui a tellement plu que tout le monde en a redemandé. A commencer par les musiciens eux-mêmes.
Aérienne et mélancolique, la flûte de Veillon semble, en apesanteur, ré-inventer l'an dro; le rythme comme martelé par les pas des danseurs invisibles. Et quand le cristal des percussions s'y joint, que la basse sombre et profonde de Genty s'y suspend, ce sont des générations paysannes qui vous déferlent dessus. La symphonie tribale des éléments naturels, le souffle de la terre.
Et puis il y a Laurent Jouin. Qu'il serait temps de regarder enfin autrement que comme un amuseur public, même si tout ce qu'il dit ou fait est comme nappé de drôlerie. C'est que Laurent, grand collecteur de chants, aime raconter l'histoire de chaque gwerz, chaque air à danser, et la manière dont ils lui ont été transmis. Il nous emmène à la rencontre d'agriculteurs centre-bretons qui commandant le vin par cordes ou de vieilles dames qui cultivent mousses et lichens, "parce que comme ça, il n'y a rien à tondre". On passe du breton au "galleg", voire même à un anglais extrêmement personnel.
Dans sa bouche, la complainte centenaire est restituée, intacte, mais aussi d'une étonnante modernité. "Me m'eus choajet ur bout vestrez", lance-t-il à la lune, avec des intonations de bluesman qui aurait étudié la musique arabo-andalouse.
Toud'Sames, c'est une promenade entre Orient et Occident, entre duos de tablas et gavottes caraïbes, session de pub irlandais et plinn-rock. La mémoire ne servant pas seulement à perpétuer la tradition lointaine, c'est sur une poignante mélodie en souvenir d'un ami perdu il y a un an que le voyage s'achève. Dans une sorte d'intime communion entre notes et pensées.
Ronan Gorgiard (Ouest France - 18 Mars 2002)



TOUD 'SAMES : Lors Jouin l'irrésistible :
Vendredi soir, la ville n'était que musique. Les Goristes au Chapeau rouge, Klaxon rouge sous chapiteau et Toud 'Sames au Théâtre de Cornouaille. A Paris au Stade de France, évoluaient les "vedettes" de la Celtie réunie. Pourtant au Théâtre, 400 auditeurs s'étaient rassemblés pour savourer la musique unique de Toud 'Sames. (…) Chansons des temps anciens, flûtes traversières de bois, peaux frottées, doux ruissellement des bambous musicaux, sons cuivrés de la batterie, on savoure en silence. Les rythmes changent (…) accompagnant une danse imaginaire. (…) Lors Jouin, dans un anglais irrésistible, raconte une autre de ses histoires. Ce moment-là est indescriptible. Le public rit aux éclats. Puis les percussions et la flûte entrent à nouveau en scène (…) Sur le plateau comme dans la salle, tout le monde est heureux. Après de nombreux bis, Lors Jouin et ses complices ne peuvent se résoudre à quitter ce lieu magique. Le chanteur entreprend alors de faire chanter ses 400 auditeurs. Le théâtre s'éclaire. Face à face, on reprend quelques notes, puis plusieurs, puis toute la chanson. L'émotion et le plaisir se rejoignent. Quelle belle soirée !
Eliane Faucon-Dumont (Le Télégramme - 18 Mars 2002)



Créé fin 2000, début 2001, le groupe TOUD 'SAMES a eu le plaisir de jouer dans les lieux suivants

19 Janvier 2001 :
FESTIVAL TAOL KURUN à QUIMPERLE (29)
6 et 7 Août 2001 :
FESTIVAL SEA SONGS à RHODES (en GRECE)
18 Octobre 2001 :
LA PASSERELLE (scène nationale) à ST BRIEUC (22)
15 Mars 2002 :
THEATRE DE CORNOUAILLE à QUIMPER (29)
5 Avril 2002 :
ESPACE GLENMOR à CARHAIX (22)
11 Août 2002 :
FESTIVAL INERCELTIQUE DE LORIENT (56)
13 Octobre 2002 :
FETE DE DASTUM à PONTIVY (56)
Courant Mars 2003 :
Diffusion du concert de PONTIVY sur FR3 Bretagne
7 Juin 2003 :
concert à GUEHENNO (56)
16 Janvier 2004 :
Festival TAOL KURUN de QUIMPERLE
Mars 2004 :
tournée de sortie du premier CD de TOUD ‘SAMES
21 Mars 2004 :
concert au THEATRE DES ABBESSES – PARIS